Miracles bibliques : de la magie ou de la théologie ?

Ce cycle est terminé, mais vous trouverez ici les traces des quatre séances  :

  1. La mer comme un passage : Mardi 15 septembre de 12:30 à 13:30
    PrésentationTextes lus / Audio / Vidéo ci dessous :
  2. À boire et à manger en abondance : Mardi 22 septembre de 12:30 à 13:30
    PrésentationTextes lus / Audio / Vidéo ci dessous :
  3. Un corps en pleine forme : Mardi 29 septembre de 12:30 à 13:30
    PrésentationTextes lus / Audio / Vidéo ci dessous :
  4. Les morts sortent des tombeaux : Mardi 6 octobre de 12:30 à 13:30
    PrésentationTextes lus / Audio / Vidéo ci dessous :

 

Pourquoi les miracles ?

Les récits de miracle posent cependant une difficulté au lecteur de la Bible : certains en font un acte de foi, voire un fond de commerce. Pour bien d’autres personnes ces miracles sont une offense à l’intelligence, à écarter. D’autres en font une lecture au sens figuré d’une théologie ou d’une sagesse, c’est possible mais ne prend pas en compte cette forme surprenante, même pour l’époque ?

  • Jean-Jacques Rousseau écrit : « Otez les miracles de l’Évangile et toute la terre est aux pieds de Jésus- Christ. »
  • Saint-Augustin, cité par Blaise Pascal, confesse « Je ne serais pas chrétien sans les miracles« .

Pourrait-on réconcilier les deux ?

Un miracle marque une rupture dans ce qui était normalement attendu. Les récits de miracle de la Bible cherchent à explorer ces points qui peuvent être déterminants dans le cours d’une existence humaine, comme des passages en force dans la fatalité. Et l’irruption du divin, de la nouveauté, de l’inattendu.

Comment saisir ce qui pourrait injecter du neuf dans l’enchaînement des événements ? Comment espérer sans se bercer d’illusions, sans verser dans la superstition ? Accueillir les bonnes surprises ?
Pour la personne croyante, cela interroge sa théologie. Pour celle qui a une religion cela interroge sa pratique et son langage. Pour le non croyant cela interroge son rapport au monde. Pour tous, cela interroge notre façon de vivre, de subir et d’agir.

Vous pouvez lire par avance, si vous le désiriez :

 

Entrée libre (don possible à l’église protestante de Genève)

 

portrait de Jean-Jacques Rousseau
Jean Jacques Rousseau
Blaise Pascal
Blaise Pascal