Paul : « Tout est permis, mais tout est-il constructif ? »

Le mardi 15 octobre de 12:30 à 13:30

Paul était un intégriste. Une expérience mystique le transforme et il devient l’inventeur d’une religion ouverte à tous où la conscience de l’individu est libérée. Grâce à ses talents de philosophe grec et d’interprète juif de la Bible, il est le premier à développer une théologie inspirée par la foi du Christ.

« Tout est permis, mais tout n’est pas utile ;
tout est permis, mais tout ne construit pas. »
(1 Corinthiens 10:23)

 

 

 

Dans la Bible

Paul est l’auteur de lettres qui ont eu un rapide succès parmi les premiers chrétiens. Il est aussi un des personnages principaux du livre des Actes des apôtres, écrit par son disciple Luc, également auteur du 3e évangile.

 

Nous nous pencherons d’abord sur le paradoxe de la pensée de Paul, qui comprend à la fois des passages extraordinaires d’ouverture et des passages dangereux

Le paradoxe de la pensée de Paul

Dangereux passage dans  sa 1e lettre aux Corinthiens

7:4 Ce n’est pas la femme qui dispose de son corps, c’est son mari. De même, ce n’est pas le mari qui dispose de son corps, c’est sa femme…

14:34 Que les femmes se taisent dans les assemblées, car il ne leur est pas permis d’y parler; mais qu’elles soient soumises, comme le dit aussi la loi. 35 Si elles veulent s’instruire sur quelque chose, qu’elles interrogent leur mari à la maison…

11:3 Christ est le chef de tout homme, l’homme est le chef de la femme, et Dieu est le chef de Christ… 7 L’homme ne doit pas se couvrir la tête, puisqu’il est l’image et la gloire de Dieu, tandis que la femme est la gloire de l’homme.

Magnifique passages dans sa lettre aux Galates

3:28 Il n’y a plus ni Juif ni Grec, il n’y a plus ni esclave ni libre, il n’y a plus ni homme ni femme; car tous vous êtes un en Jésus-Christ. 29 Et si vous êtes à Christ, vous êtes donc la descendance d’Abraham, héritiers selon la promesse.

Dangereux passage dans sa lettre aux Romains

13:1Que chacun soit soumis aux autorités établies ; car il n’y a pas d’autorité qui ne vienne de Dieu, et celles qui existent ont été instituées par Dieu. 2C’est pourquoi celui qui résiste à l’autorité s’oppose à l’ordre de Dieu ; ceux qui s’opposent attireront un jugement sur eux-mêmes

Magnifique passage dans sa 1e lettre aux Corinthiens

12:19 Si l’ensemble était un seul membre, où serait le corps ? 20Il y a donc plusieurs membres, mais un seul corps. 21L’œil ne peut pas dire à la main : « Je n’ai pas besoin de toi », ni la tête dire aux pieds : « Je n’ai pas besoin de vous. » 22Bien plus, même les membres du corps qui paraissent les plus faibles sont nécessaires…26Si un membre souffre, tous les membres partagent sa souffrance ; si un membre est glorifié, tous les membres partagent sa joie. 27Or vous êtes le corps du Christ et vous êtes ses membres, chacun pour sa part.

Magnifique passage dans sa 1e lettre aux Corinthiens

13:1Quand je parlerais les langues des humains et des anges, si je n’ai pas l’amour, je suis une pièce de bronze qui résonne ou une cymbale qui retentit. 2Quand j’aurais la capacité de parler en prophète, la science de tous les mystères et toute la connaissance, quand j’aurais même toute la foi qui transporte des montagnes, si je n’ai pas l’amour, je ne suis rien. 3Quand je distribuerais tous mes biens, quand même je livrerais mon corps pour en tirer fierté, si je n’ai pas l’amour, cela ne me sert à rien.

4L’amour est patient, l’amour est bon, il n’a pas de passion jalouse ; l’amour ne se vante pas, il ne se gonfle pas d’orgueil, 5il ne fait rien d’inconvenant, il ne cherche pas son propre intérêt, il ne s’irrite pas, il ne tient pas compte du mal ; 6il ne se réjouit pas de l’injustice, mais il se réjouit avec la vérité ; 7il pardonne tout, il croit tout, il espère tout, il endure tout.

8L’amour ne succombe jamais.

Les messages de prophètes ? ils seront abolis ; les langues ? elles cesseront ; la connaissance ? elle sera abolie. 9Car c’est partiellement que nous connaissons, c’est partiellement que nous parlons en prophètes ; 10mais quand viendra l’accomplissement, ce qui est partiel sera aboli. 11Lorsque j’étais tout petit, je parlais comme un tout-petit, je pensais comme un tout-petit, je raisonnais comme un tout-petit ; lorsque je suis devenu un homme, j’ai aboli ce qui était propre au tout-petit. 12Aujourd’hui nous voyons au moyen d’un miroir, d’une manière confuse, mais alors ce sera face à face. Aujourd’hui je connais partiellement, mais alors je connaîtrai comme je suis connu.

13Or maintenant trois choses demeurent : la foi, l’espérance, l’amour ; mais c’est l’amour qui est le plus grand. 14:1Poursuivez l’amour.

(traduction du grec, voir NBS)Magnifique méthode de réflexion éthique

1e lettre aux Corinthiens

6:12 Tout m’est permis, mais tout n’est pas utile ;
tout m’est permis, mais je ne me laisserai asservir par quoi que ce soit.

10:23 Tout est permis, mais tout n’est pas utile;
tout est permis, mais tout ne construit pas.

3:11-16 Personne ne peut poser un autre fondement que celui qui a été posé, savoir Jésus-Christ. Or, si quelqu’un bâtit sur ce fondement avec de l’or, de l’argent, des pierres précieuses, du bois, du foin, du chaume… Si l’œuvre de quelqu’un est consumée, il perdra sa récompense; pour lui, il sera sauvé, mais comme au travers du feu. Vous êtes le temple de Dieu, et que l’Esprit de Dieu habite en vous.

Paul (Saul) « sur le chemin de Damas »

tableau de Caravaggion représentant Paul tombé de son cheval
Caravaggio (1600)
La conversion sur le chemin de Damas,
Cappella Cerasi, Cappella dell’Assunta (Roma)

Actes 9

1Saul, ne respirant encore que menaces et meurtres contre les disciples du Seigneur, alla 2demander au Grand Prêtre des lettres pour les synagogues de Damas, afin que s’il trouvait là des adeptes de la Voie, hommes ou femmes, il les amènerait, enchaînés, à Jérusalem.

3Au cours du trajet, alors qu’il approchait de Damas quand, soudain, une lumière venue du ciel brilla alentour. 4Tombant à terre il entendit une voix qui lui disait (en langue hébraïque) :

« Saoul, Saoul, pourquoi me persécutes-tu ? »

5Il répondit : « Qui es-tu, Seigneur ? »

Celui-ci répondit : « Moi, je suis Jésus que tu persécutes. »

« 6Mais lève-toi, entre dans la ville, et il te sera dit ce que tu dois faire. »

7Ses compagnons de voyage s’étaient arrêtés, muets de stupeur : ils entendaient la voix, mais ne voyaient personne.

8Saul fut relevé de terre, ses yeux ayant été ouverts, il ne voyait rien.

C’est en le conduisant par la main qu’ils entrèrent dans Damas 9où il demeura privé de la vue pendant trois jours, sans rien manger ni boire.

2 Corinthiens 12

2Je connais un homme dans le Christ… voici quatorze ans — était-ce dans son corps ? je ne sais pas ; était-ce hors de son corps ? je ne sais pas, Dieu le sait — un tel homme fut enlevé jusqu’au troisième ciel. 3Et je sais qu’un tel homme — était-ce dans son corps ou sans son corps ? je ne sais pas, Dieu le sait — 4fut enlevé au paradis et qu’il entendit des paroles ineffables, qu’il n’est pas possible à un homme d’énoncer.

Paul héros de l’Odyssée

Actes 28:1-14

27:15le bateau fut emporté … 43nous avons trouvé notre salut en nous tenant sur des planches et bouts de bois du bateau…

28:2Les autochtones nous ont témoigné une humanité peu ordinaire…

6les habitants répétaient : « C’est un dieu ! »…

10Ils nous ont donné de multiples marques d’honneur et, quand nous avons pris la mer ils avaient pourvu à tous nos besoins.

Odyssée, Vème chant

Le courageux Ulysse, ce héros, souffrant mille douleur et abandonné seul sur un radeau fait de bouts de bois assemblés, arrivera dans la fertile contrée des Phéaciens, peuple proche des dieux. Les Phéaciens honoreront Ulysse comme une divinité, ils le conduiront dans sa chère patrie et lui donneront de l’or, du bronze et des vêtements en plus grande abondance qu’Ulysse n’en eût rapporté d’Ilion s’il fût revenu sans malheur avec sa part du butin.